Férial, tout au fond de nos âmes…

32-13-novembre

Je ne connaissais pas Férial, n’avais vu aucune de ses photographies. Ou alors je ne savais pas de qui elles étaient signées, ni quelle sorte de magicienne se cachait derrière l’objectif. Je n’ai pas été suffisamment curieux, qu’elle me pardonne! Jusqu’à ce mail reçu un soir de la mi-octobre, venu d’une amie qui, simplement, voulait me faire connaître le travail de cette artiste si singulière. Son dernier livre aussi, « No more Nos Morts – Nous sommes Paris » (paru en novembre chez  Critères éditions). Comment dire le choc, la déflagration, les frissons qui m’ont aussitôt parcouru en feuilletant son dossier de presse et quelques extraits de l’ouvrage? Pour tout dire, voilà bien longtemps que je n’avais ressenti pareil coup de cœur.

autoportrait01

Férial est une magicienne, oui. Une grande artiste qui nous donne à voir la poésie derrière les blessures, l’immense espoir derrière les plaies béantes, l’infinie douceur derrière les plus grandes rudesses. Des clichés d’anonymes ou d’artistes (Patti Smith, Denis Lavant…), les rues de nos villes, des natures mortes… l’artiste saisit la vie dans ce qu’elle a de plus incarné. Avec toujours cette poésie qu’elle puise dans une grande et belle mélancolie. Une marque de fabrique. C’est sûr, sans qu’on le sache encore Férial compte parmi nos plus grandes photographes.

 

nmnm-recto-copie

En témoigne son dernier ouvrage, donc. Un hommage au Paris éprouvé, abîmé, explosé, juste après les attentats de 2015. Un livre magistral, profondément émouvant, riche de nombreuses photos et de témoignages de ceux qui ont vécu l’horreur en direct: l’équipe de l’Hôpital Saint-Louis, une épouse de victime, Philippe Manœuvre, Jérôme Soligny, Patrick Pelloux… jusqu’à Anne Hidalgo qui préface l’ouvrage. Mais bien au delà des mots il y a la force des images, incroyable. Connectés à la plus douloureuse des actualités les clichés de Férial sont pourtant intemporels. Et d’une fascinante modernité. La poésie y sublime le quotidien. Alors la photographe nous bouleverse, nous agite, nous laisse sans voix, imposant le silence d’une introspection livrée en cadeau.

Férial a eu la gentillesse de me faire parvenir (en exclusivité pour ce blog) quelques photos extraites de ce livre si intense, si profond. Des images qui, je l’espère, vous donneront envie de commander l’ouvrage à votre libraire préféré. Un cadeau de Noël à offrir à ceux à qui l’on tient. A s’offrir à soi-même, aussi. « No more Nos Morts – Nous sommes Paris » est une ode à Paris et à ceux qui la peuplent, un hymne à la vie surtout, à la fraternité. Au fil de ses pages, plus encore que dans nos cœurs c’est tout au fond de notre âme que Férial parvient à nous toucher. Ce talent-là est assez rare pour être signalé, largement salué. Et mille fois partagé.

nmnm-recto-copie

Toutes les images de ce post:  @Férial

« Nos More, Nos morts – Nous sommes Paris », Critères Editions, 128 pages, 22 euros. Et pour découvrir le reste de son travail visitez son site

Et un immense merci à Muriel Wiatrowski pour la si belle découverte. 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s